velosolex-et-BMA
Vous aussi êtes passionnés par ces antiquités à deux roues d'autrefois : vélosolex, vélovap, bima, motobecane, bicyclettes à moteur auxiliaire (BMA), si vous êtes possesseur d'une de ces merveilles, si vous voulez les montrer, en parler, partager vos savoirs, si vous avez des problèmes, ou des trucs concernant leurs restaurations ...venez rejoindre notre petit groupe, juste pour échanger, partager, sans se prendre la tête.
A bientôt ?

Un cycle bien réglé

Aller en bas

Un cycle bien réglé

Message  jacques le Dim 14 Juin - 10:49

Ce n'est pas parce que notre fidèle destrier est propulsé par un moteur qu'on doit négliger le cycle. Bien au contraire : entre un cycle réglé aux petits oignons et un autre un peu négligé, la différence peut vite se compter à près de 10km/h de différence et rendre le voyage pénible et décevant.

REGLER LES ROUES.
Une roue bien réglée est une roue qui doit tourner librement autour de son moyeu le plus longtemps possible, sans quasiment aucun frottement. Il y aura forcément le frottement des roulements, mais ça doit être le minimum.
En premier lieu il convient de bien nettoyer le moyeu : démonter l'axe, nettoyer les billes et surfaces de roulement, les remonter avec une noix de graisse spéciale cycle (ou machines à coudre).
Et surtout, vérifier que les écrous et contre-écrous de roue permettent à celles-ci de tourner librement le plus longtemps possible. Pour cela, jouer avec ces écrous et contre-écrous de manière à obtenir les roulement le plus libre avec le minimum de jeu latéral du moyeu.
La différence avec une roue mal entretenue qui frotte de partout peut vite devenir énorme : pensez-y.

REGLER LES FREINS.
Comme leur nom l'indique : ils sont là pour ralentir l'engin en cas de nécessité. Par contre, ils ne sont pas là pour le ralentir en permanence à cause d'un frottement négligé ici ou là.

Frein à tambour.
Commencer par le nettoyer en profondeur. Pour cela il existe des nettoyants freins bien pratiques.
Ensuite vient la phase de remontage et réglage. Pour remettre correctement un frein à tambour en place, introduisez le mécanisme dans le tambour, puis pensez à serrer les mâchoires du frein : c'est la seule manière de s'assurer que le mécanisme sera parfaitement centré. Serrez alors les boulons du mécanisme de frein, vous pourrez alors libérer les mâchoires en étant sûr que tout est bien centré.
Vient ensuite la phase de réglage des câbles : un long jeu de patience qui doit laisser la roue tourner librement sans frottement sans frein, puis obtenir le meilleur freinage quand on actionne les cocottes ou autre mécanisme.

Frein à patin.
Mêmes causes mêmes effets : commencer par serrer les patins contre la jante pour obtenir le meilleur centrage du mécanisme. Et ensuite, comme pour le tambour, user de patience pour tendre les câbles au mieux.
Sur le solex existe un cache frein. Au revers de celui-ci existe, en plein milieu, un petit ergot dont beaucoup se demandent son utilité. En fait, pour bien centrer le frein du solex, vous devez serrer les patins contre la jante (pince ou serre-joint) et ensuite plaquer ce cache frein sur le mécanisme : l'ergot va s'incruster entre les spires du milieu du ressort de rappel. Vous vissez les boulons de fixation de ce cache frein avant de libérer vos patins. De la sorte l'ergot continuera à maintenir le mécanisme de frein centré au mieux.

Attention : les nouveaux câbles de frein peuvent présenter une légère élasticité : ne soyez pas surpris si, après avoir réglé vos freins, vous constatez un léger relâchement : vous serez bons pour un nouveau réglage. Aussi, après le montage de nouveaux câbles, n'hésitez pas à serrer vos cocottes un peu violemment pour détendre vos nouveaux câbles et les re-régler.
avatar
jacques

Messages : 947
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 69
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum