velosolex-et-BMA
Vous aussi êtes passionnés par ces antiquités à deux roues d'autrefois : vélosolex, vélovap, bima, motobecane, bicyclettes à moteur auxiliaire (BMA), si vous êtes possesseur d'une de ces merveilles, si vous voulez les montrer, en parler, partager vos savoirs, si vous avez des problèmes, ou des trucs concernant leurs restaurations ...venez rejoindre notre petit groupe, juste pour échanger, partager, sans se prendre la tête.
A bientôt ?

Fuite sournoise de compression sur solex

Aller en bas

Fuite sournoise de compression sur solex

Message  jacques le Dim 27 Oct - 20:50

Un petit topic sur une fuite sournoise qui peut pourrir la vie de quelques solexistes si on n'y prend garde.

Un petit schéma pour mieux comprendre :  

A gauche, le résultat que l'on doit rechercher lorsque l'on remonte les différents carters du moteur, avec les 2 joints concernés.
Le couvercle de vilebrequin est fixé en bout de carter moteur par 8 vis. Bien évidemment, l'usinage a laissé un léger jeu pour le vissage de chacune de ces 8 vis, ce qui fait qu'à bien y regarder, ce couvercle peut bouger légèrement autour de l'axe du carter (qui est aussi l'axe du vilo).

Si on n'y prend garde, on arrive très fréquemment à ce que j'ai grossi sur le schéma de droite : le haut des deux plats qui vont recevoir le cylindre ne sont pas tout à fait au même niveau : il y a un petit jeu qui permet d'avoir un niveau plus haut ou plus bas côté couvercle de vilebrequin. Sans la pose d'une règle ou d'un petit réglet sur la base il est quasi impossible de voir l'écart. Mais il existe, et ce n'est pas le joint de bas cylindre qui va obligatoirement reboucher ce léger creux.
Si on n'y prend garde voilà une fuite de compression possible qui pourrait bien nous embêter.

Alors quand on remonte le couvercle de vilebrequin, il est judicieux de ne pas serrer les 8 vis, de poser la tranche d'une règle sur le plan de joint de bas cyclindre, et de vérifier avec un contrejour qu'on ne voit aucune différence de niveau. Sinon, de légers coups d'un fin marteau permettent de faire pivoter le couvercle jusqu'à parfaite concordance des deux côtés, et seulement maintenant on serre les vis.
Et ensuite on posera le joint sur une surface plane.

Autre petite attention : parfois le joint du couvercle de vilebrequin déborde au-dessus du plan : on arase finement au cuter ce qui pourrait dépasser et dépasser sous le joint de bas moteur.
avatar
jacques

Messages : 945
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 69
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum