velosolex-et-BMA
Vous aussi êtes passionnés par ces antiquités à deux roues d'autrefois : vélosolex, vélovap, bima, motobecane, bicyclettes à moteur auxiliaire (BMA), si vous êtes possesseur d'une de ces merveilles, si vous voulez les montrer, en parler, partager vos savoirs, si vous avez des problèmes, ou des trucs concernant leurs restaurations ...venez rejoindre notre petit groupe, juste pour échanger, partager, sans se prendre la tête.
A bientôt ?

Rayonner une roue de cycle

Aller en bas

Rayonner une roue de cycle

Message  jacques le Jeu 24 Nov - 14:45

Souvent on hésite à se lancer dans cette opération, tellement elle semble complexe. Pourtant, bien des fois, on obtiendrait de meilleurs look sur certains vieux cycles pas franchement jolis jolis.
Et si on se lançait ?

- Avant de commencer, observer attentivement une jante et son moyeux:
- - côté jante : si on regarde bien, on s'aperçoit que les trous destinés à recevoir les rayons ne sont pas alignés : à bien y regarder ils sont décentrés un sur deux chacun de leur côté,

- - côté moyeux : les trous ne sont pas en face les uns des autres,
ces deux observations notées vont être le point de départ de notre ouvrage : commençons.

Pose du premier rayon : on l'enfile dans un des trous du moyeux, de l'extérieur vers l'intérieur (la tête restera côté extérieur) : puis on le glisse dans un trous excentré de la jante correspondant au même côté du flasque de moyeux (si on commence côté flasque gauche de la roue, on emmène le rayon dans un trou excentré à gauche de la jante) : on pose un écrou que l'on ne serre pas à fond, juste 3-4 tours pas plus.
Le second rayon est enfilé 2 trous après sur le même flasque de moyeux, dans le même sens (extérieur vers intérieur), puis inséré dans la jante 4 trous après le premier. Jusque là c'est pas trop compliqué ? Eh bien le reste ne le sera pas davantage.

On continue la pose de cette première série de rayons de la même manière jusqu'à avoir fait le tour complet : 1 trou sur 2 sur le flasque du moyeux, 1 trou sur 4 sur la jante.

Seconde série de rayons : on retourne la roue (côté flasque de moyeux sans rayon face à nous) : cette fois on va poser nos rayons sur l'autre flasque du moyeux, toujours de l'extérieur vers l'intérieur. Puisque les trous du moyeux ne sont pas alignés, on va commencer par un trou de moyeux légèrement décalé, à droite par exemple par rapport au rayon de la flasque d'en face, et on va le conduire vers la jante, au trou de droite libre qui suit immédiatement le rayon déjà posé en face. sur le croquis : rayons déjà posés en bleu, en rouge la nouvelle série qu'on attaque)



Et on recommence la même opération que pour la première série : 1 rayon tous les 2 trous côté moyeux, 1 rayon tous les 4 trous côté jante ... et on refait une seconde série identique à la première, juste décalée d'un rayon.
L'opération terminée, on se retrouve donc avec la moitié des rayons posés, partant des deux flasques du moyeu : côté jante il nous reste la moitié des trous libres, deux par deux à la suite, espacés de 2 rayons posés simultanés.

Pas trop compliqué jusqu'ici ? Alors continuons, la suite ne le sera pas davantage cheers

On retourne de nouveau notre roue, pour repartir du premier flasque de travail. Cette fois on explique avec une photo (sur les schémas précédents simplifiés, le nombre de rayons a été simplifié).

Après notre première série de rayons posés, il nous reste la moitié des trous de flasque vides. Choisissons-en un à la droite d'un rayon posé : cette fois on va en glisser un nouveau de l'intérieur vers l'extérieur (donc la tête de rayon tenue côté intérieur du flasque).
On le croise par-dessus 2 rayons déjà posés puis par-derrière le troisième du même côté (bleu) que l'on croise pour le fixer dans le premier trou disponible à gauche de ce dernier rayon croisé, de sorte qu'il aille se fixer sur la jante en laissant 9  équivalents trous (occupés ou libres) entre l'arrivée du rayon de gauche (bleu) et celui qu'on pose (vert). C'est plus compliqué à expliquer qu'à faire.

Et on continue de la même manière pour tous les rayons manquants de ce côté. Et comme chaque fois, on visse l'écrou de rayon de juste 3-4 tours, pas plus.

Lorsque c'est terminé de ce côté, on recommence de l'autre côté en ayant de nouveau retourné la roue : ça devient plus aisé vu qu'il ne reste plus que quelques trous à remplir.

Et voilà : la roue est entièrement rayonnée. On a volontairement gardé 'du mou' en ne vissant pas complètement les boulons de rayons : cette fois on peut y aller et finir de les visser.

Il va nous rester quelques réglages à faire pour nous assurer que notre roue tourne rond (pas ovale) et tourne droit (pas en 8 en zigzagant d'un côté à l'autre), mais ça ce sera une autre étape. Wink
avatar
jacques

Messages : 891
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 68
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum